Le Bengal

Aller en bas

Le Bengal

Message  kiyona le Mer 27 Juin - 14:16

Un léopard miniature


Historique de la race :

La race Bengal a été crée à la fin des années 60 par une jeune généticienne, Jean Miller, qui possédait un chat léopard d’Asie (Asian leopard cat ou ALC), Prionailurus bengalensis, qui s’est reproduit avec un de ses chats. Le 1er Bengal F1 a alors vu le jour, une jeune femelle non stérile (les mâles F1 eux se révèlent stériles). Quelques années plus tard, un laboratoire ayant des F1 suite à des études sur l’ALC (on pensait alors qu’il était résistant à la leucose) lui a confié 8 autres femelles F1. Ces femelles sont à l’origine de la race…

L’obtention de la race Bengal s’est dont faite à partir d’hybridations avec l’ALC avec des American shorthair, des Maus égyptiens, ainsi que d’autres races. Aujourd’hui les seuls mariages autorisés sont Bengal x Bengal et Bengal x ALC (certains éleveurs l’utilisent encore dans leurs programmes de reproduction).

Le Bengal est considéré comme domestique à partir de la 4ème génération uniquement (F4 ou Bengal SBT). Les générations F1, F2 et F3 ne sont pas considérées comme domestiques.

Aujourd’hui les caractéristiques du Bengal ont pu être fixées même si la race est encore en évolution et le recours à l’ALC n’est plus vraiment nécessaire.

Caractère : Le Bengal est aussi affectueux et câlin que tout autre chat. Le mâle est sans doute plus facile à vivre que la femelle, souvent excessive et indépendante. Il est très attaché à la personne de son choix et peut se montrer parfois exclusif. Très curieux, attentif, joueur, il est sociable et tolère aussi bien la présence d'autres chats que de chiens.

Caractéristiques du Bengal :

On recherche chez le Bengal un look le plus « sauvage » possible, ressemblant à l’ALC : de grands yeux ronds (la couleur varie selon le pelage, ils peuvent être verts ou dorés chez les marrons et sont bleus chez les snows, la couleur ambre des yeux de l’ALC ne pouvant pas être fixée), de petites oreilles arrondies, un corps long et musclé, une tête de forme triangulaire et large, un profil droit à bombé, une queue courte et épaisse, et bien sûr un patron de robe particulier : soit un patron tacheté (dont le motif le plus recherché est les rosettes bicolores fermées rappelant le léopard, l’ocelot…), soit un patron marbré (comme la panthère longibande), sur un fond de robe le plus doré possible pour la couleur marron avec un contraste fort entre le fond de robe et les motifs. Les motifs doivent être horizontaux, les spots ne doivent pas avoir d’alignement vertical.

Le ventre doit être tacheté et le plus clair possible, on cherche à avoir un ventre blanc comme chez l’ALC.

La sélection les premières années a surtout porté sur la robe, aujourd’hui les éleveurs travaillent surtout la morphologie (toujours associée à une belle robe).
Popularité/
En 2009, le bengal connaît un fort succès. Alors qu’il n’entrait pas encore dans les 10 races préférées des Français en 2003, il se retrouve à la huitième place en 2007, devant le siamois et le ragdoll[7]. La même année, en Angleterre, il se retrouve à la troisième place avec presque 3000 bengals enregistrés[8]. C’est aussi une des races les plus représentées à la TICA[4].

Description Générale : Le programme d'élevage du Bengal, initié dans les années 1960 par l’éleveuse californienne Jane Mills, a pour but d’obtenir un chat possédant les traits caractéristiques du Felis bengalensis, petit chat sauvage arboricole, tout en ayant la sociabilité et le tempérament du chat domestique. Les juges doivent toujours garder à l’esprit cet objectif et privilégier les chats qui ne ressemblent pas aux autres chats domestiques.
Le Bengal est un chat athlétique, curieux, confiant et amical, mélange de force, d’agilité, d’équilibre et de grâce. Sa robe et sa petite tête de chat sauvage sont ses principaux attraits et caractéristiques.
Le tempérament du Bengal ne doit être ni provocateur ni agressif. Le chat peut être apeuré, chercher à fuir ou miauler mais il ne doit jamais être menaçant.

Poids du Bengal : entre 5 et 9 kilos

Taille : 35 à 40 Cm

Longévité : 11 à 15 ans

Standard du Bengal :
Tête = 35 points : Forme = 6 points - Oreilles = 6 points - Yeux = 5 points - Menton = 3 points - Museau = 4 points - Nez = 2 points - Profil = 6 points - Encolure = 3 points
Corps = 30 points : Torse = 5 points - Pattes = 4 points - Pieds = 4 points - Queue = 5 points - Ossature = 6 points - Musculature = 6 points
Robe et couleur = 35 points : Texture = 10 points - Dessin = 15 points - Couleur = 10 points

 
Couleur reconnue chez Le Bengal :
Catégorie : traditionnelle, Sépia, Mink et Colourpoint
Division : Tabby (Spotted, Rosette,Marble) et Silver (Spotted, Rosette, Marble)
Couleur : Noir et Bleu uniquement

[b]Mariages autorisés :

Bengal X Bengal

Note : Seuls les sujets de 4e génération minimum (F4) accèdent au championnat. Les chats sauvages sont interdits dans les expositions et les présentations LOOF.

Tête : La tête aux contours arrondis forme un triangle plus long que large. Elle est assez petite par rapport au corps mais sans exagération. L’expression de la tête du Bengal doit s’éloigner le plus possible de celle d’un chat domestique. La courbe du front rejoint doucement l’arrête du nez, sans stop, et continue en une ligne pratiquement droite à très légèrement convexe jusqu’au bout du nez. Les pommettes sont hautes et prononcées. Le nez est long et large avec un cuir renflé caractéristique. Des bajoues sont autorisées chez les mâles.

Museau : Plein et fort, le museau est formé par des patons très développés qui engendrent un léger pinch. De profil, le menton fort est aligné sur le bout du nez.

Yeux : Grands, bien espacés, les yeux sont ovales, presque ronds mais jamais globuleux. La couleur des yeux est le vert, l’or, le bleu ou l’aigue-marine, selon la couleur de la robe. La tonalité la plus profonde et la plus brillante est la plus appréciée.

Oreilles : De taille moyenne à petite, les oreilles sont relativement courtes, avec une base large et l'extrémité arrondie. Elles sont placées à égale distance entre le dessus et les côtés de la tête. Vu de profil, elles sont pointées vers l’avant. Les "lynx tips" (plumets) sont indésirables.

Encolure : Longue et substantielle, l’encolure est musclée et bien attachée.

Corps : De format long et substantiel, le corps a une musculature puissante, bien apparente, et une ossature robuste.

Queue : De longueur moyenne, la queue est épaisse à la base, s’affinant à peine pour finir sur une extrémité arrondie.

Pattes : De longueur moyenne et bien musclées, les pattes ont une ossature robuste.

Pieds : Grands et ronds, les pieds des Bengals ont des doigts proéminents.

Robe et Texture: Courte chez l’adulte, la robe des chatons peut être un peu plus longue. Elle est épaisse, bien couchée sur le corps et exceptionnellement douce et soyeuse au toucher. La fourrure peut être comme saupoudrée d’or, effet que l’on appelle « glittered », sans que cette tonalité soit avantagée par rapport à une nuance plus froide.

Motifs :

Spotted (tacheté) et rosettes: deux types de taches sont admis, les rosettes et les spots, qui sont disposés au hasard ou alignés horizontalement. Les rosettes sont composées d’au moins deux couleurs différentes et peuvent avoir soit la forme d’une empreinte de patte, soit d’une pointe de flèche ou soit d’un anneau. Elles sont préférées aux simples spots mais ne peuvent pas être exigées. Qu’il s’agisse de spots ou de rosettes, le contraste avec la couleur de fond doit être extrême, avec des formes distinctes et des bords francs. Les épaules sont recouvertes de marbrures tandis que les pattes et la queue sont tachetées ou avec des rosettes. Le ventre est impérativement tacheté. Sur la tête, le maquillage typique des chats tabby est fortement marqué. Les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanc cassé chez les brown et les bleus, spotted tabby et ivoire à crème chez les sépia, mink et colourpoints.



Marble (marbré) : le motif marble est dérivé des marques du blotched tabby. Ici, les marques classiques (coquille d’huître, aile de papillon) sont allongées horizontalement au point de ressembler aux veines du marbre ou aux marques de la panthère longibande. Les bandes de couleur de base doivent être aussi larges que les marbrures, elles-mêmes plus rapprochées au centre. La préférence doit être donnée aux robes présentant au moins trois tons : la couleur de base, la couleur des marques et la couleur intense soulignant ces marques. Le contraste doit être extrême. Le ventre doit être impérativement tacheté. Sur la tête, le maquillage typique des chats tabby est fortement marqué. Les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanc cassé chez les brown et les bleus, spotted tabby et ivoire à crème chez les sépia, mink et colourpoints.



Couleur :

Brown tabby : toutes les nuances de brun sont acceptées, en sachant que plus les fonds de robe sont chauds (brun orangé), plus ils sont appréciés. Les marques peuvent aussi bien être noires que brunes. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blancs à blanc cassé. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir. La truffe doit être rouge brique. Les coussinets et le bout la queue doivent être noirs. Les yeux sont or ou verts.

Bleu tabby : toutes les nuances sont acceptées, en sachant que plus les fonds de robe sont chauds (beige doré), plus ils sont appréciés. Les marques peuvent être de tous les tons de bleu. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blancs à blanc cassé. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de bleu. La truffe doit être bleue ou gris rosé. Les coussinets et le bout la queue doivent être gris.

Seal sépia tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être noirs ou bruns. Les yeux sont or ou or-vert.

Bleu sépia tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être grise ou gris rosé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bleus. Les yeux sont or ou or-vert.

Seal mink tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bruns. Les yeux sont aigue-marine.

Bleu mink tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être grise ou gris rosé. Les coussinets et le bout la queue doivent être bleus. Les yeux sont aigue-marine.

Seal tabby point : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être noirs ou bruns. Les yeux sont bleus.

Bleu tabby point : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être bleue ou gris rosé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bleus. Les yeux sont bleus.

Les Fuzzies :Le Bengal a la particularité, comme bcp de félins sauvages, de passer par un stade où sa couleur et ses motifs sont "brouillés" par des poils plus longs. Ceci permet aux jeunes de se dissimuler plus facilement et d'être moins visibles au yeux des prédateurs.

Bengal en "fuzzy stage" :


Pénalités :Bandes verticales (mackerel).
Répartition des taches non conforme à la description de la robe. Couleur des marques points notablement plus foncée que la couleur des marques du corps chez les sépia, mink et pointed.

Refus de tout titre : Ventre non tacheté. Couleur des coussinets non conforme à la couleur de base. Manque de maquillage sur le nez. Médaillons blancs et taches blanches en général.
Fautes et défauts généraux éliminatoires en exposition.

Full Moon Snow de la chatterie Chapt de Laxion :
avatar
kiyona

Messages : 76
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 24
Localisation : indre-et-loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Bengal

Message  Invité le Sam 28 Juil - 1:03

Le Bengal

Historique de la race :

La race Bengal a été crée à la fin des années 60 par une jeune généticienne, Jean Miller, qui possédait un chat léopard d’Asie (Asian leopard cat ou ALC), Prionailurus bengalensis, qui s’est reproduit avec un de ses chats. Le 1er Bengal F1 a alors vu le jour, une jeune femelle non stérile (les mâles F1 eux se révèlent stériles). Quelques années plus tard, un laboratoire ayant des F1 suite à des études sur l’ALC (on pensait alors qu’il était résistant à la leucose) lui a confié 8 autres femelles F1. Ces femelles sont à l’origine de la race…

L’obtention de la race Bengal s’est dont faite à partir d’hybridations avec l’ALC avec des American shorthair, des Maus égyptiens, ainsi que d’autres races. Aujourd’hui les seuls mariages autorisés sont Bengal x Bengal et Bengal x ALC (certains éleveurs l’utilisent encore dans leurs programmes de reproduction).

Le Bengal est considéré comme domestique à partir de la 4ème génération uniquement (F4 ou Bengal SBT). Les générations F1, F2 et F3 ne sont pas considérées comme domestiques.

Aujourd’hui les caractéristiques du Bengal ont pu être fixées même si la race est encore en évolution et le recours à l’ALC n’est plus vraiment nécessaire.

Caractère :
Le Bengal est aussi affectueux et câlin que tout autre chat. Le mâle est sans doute plus facile à vivre que la femelle, souvent excessive et indépendante. Il est très attaché à la personne de son choix et peut se montrer parfois exclusif. Très curieux, attentif, joueur, il est sociable et tolère aussi bien la présence d'autres chats que de chiens.

Caractéristiques du Bengal :

On recherche chez le Bengal un look le plus « sauvage » possible, ressemblant à l’ALC : de grands yeux ronds (la couleur varie selon le pelage, ils peuvent être verts ou dorés chez les marrons et sont bleus chez les snows, la couleur ambre des yeux de l’ALC ne pouvant pas être fixée), de petites oreilles arrondies, un corps long et musclé, une tête de forme triangulaire et large, un profil droit à bombé, une queue courte et épaisse, et bien sûr un patron de robe particulier : soit un patron tacheté (dont le motif le plus recherché est les rosettes bicolores fermées rappelant le léopard, l’ocelot…), soit un patron marbré (comme la panthère longibande), sur un fond de robe le plus doré possible pour la couleur marron avec un contraste fort entre le fond de robe et les motifs. Les motifs doivent être horizontaux, les spots ne doivent pas avoir d’alignement vertical.

Le ventre doit être tacheté et le plus clair possible, on cherche à avoir un ventre blanc comme chez l’ALC.

La sélection les premières années a surtout porté sur la robe, aujourd’hui les éleveurs travaillent surtout la morphologie (toujours associée à une belle robe).
Popularité/
En 2009, le bengal connaît un fort succès. Alors qu’il n’entrait pas encore dans les 10 races préférées des Français en 2003, il se retrouve à la huitième place en 2007, devant le siamois et le ragdoll[7]. La même année, en Angleterre, il se retrouve à la troisième place avec presque 3000 bengals enregistrés[8]. C’est aussi une des races les plus représentées à la TICA[4].

Description générale
Le programme d'élevage du Bengal, initié dans les années 1960 par l’éleveuse californienne Jane Mills, a pour but d’obtenir un chat possédant les traits caractéristiques du Felis bengalensis, petit chat sauvage arboricole, tout en ayant la sociabilité et le tempérament du chat domestique. Les juges doivent toujours garder à l’esprit cet objectif et privilégier les chats qui ne ressemblent pas aux autres chats domestiques.
Le Bengal est un chat athlétique, curieux, confiant et amical, mélange de force, d’agilité, d’équilibre et de grâce. Sa robe et sa petite tête de chat sauvage sont ses principaux attraits et caractéristiques.
Le tempérament du Bengal ne doit être ni provocateur ni agressif. Le chat peut être apeuré, chercher à fuir ou miauler mais il ne doit jamais être menaçant.

Tête : la tête aux contours arrondis forme un triangle plus long que large. Elle est assez petite par rapport au corps mais sans exagération. L’expression de la tête du Bengal doit s’éloigner le plus possible de celle d’un chat domestique. La courbe du front rejoint doucement l’arrête du nez, sans stop, et continue en une ligne pratiquement droite à très légèrement convexe jusqu’au bout du nez. Les pommettes sont hautes et prononcées. Le nez est long et large avec un cuir renflé caractéristique. Des bajoues sont autorisées chez les mâles.

Museau : plein et fort, le museau est formé par des patons très développés qui engendrent un léger pinch. De profil, le menton fort est aligné sur le bout du nez.

Yeux : grands, bien espacés, les yeux sont ovales, presque ronds mais jamais globuleux. La couleur des yeux est le vert, l’or, le bleu ou l’aigue-marine, selon la couleur de la robe. La tonalité la plus profonde et la plus brillante est la plus appréciée.

Oreilles : de taille moyenne à petite, les oreilles sont relativement courtes, avec une base large et l'extrémité arrondie. Elles sont placées à égale distance entre le dessus et les côtés de la tête. Vu de profil, elles sont pointées vers l’avant. Les "lynx tips" (plumets) sont indésirables.

Encolure : longue et substantielle, l’encolure est musclée et bien attachée.

Corps : de format long et substantiel, le corps a une musculature puissante, bien apparente, et une ossature robuste.

Pattes : de longueur moyenne et bien musclées, les pattes ont une ossature robuste.

Pieds : grands et ronds, les pieds des Bengals ont des doigts proéminents.

Queue : de longueur moyenne, la queue est épaisse à la base, s’affinant à peine pour finir sur une extrémité arrondie.

Robe et texture : courte chez l’adulte, la robe des chatons peut être un peu plus longue. Elle est épaisse, bien couchée sur le corps et exceptionnellement douce et soyeuse au toucher. La fourrure peut être comme saupoudrée d’or, effet que l’on appelle « glittered », sans que cette tonalité soit avantagée par rapport à une nuance plus froide.

Motifs :

Spotted (tacheté) et rosettes: deux types de taches sont admis, les rosettes et les spots, qui sont disposés au hasard ou alignés horizontalement. Les rosettes sont composées d’au moins deux couleurs différentes et peuvent avoir soit la forme d’une empreinte de patte, soit d’une pointe de flèche ou soit d’un anneau. Elles sont préférées aux simples spots mais ne peuvent pas être exigées. Qu’il s’agisse de spots ou de rosettes, le contraste avec la couleur de fond doit être extrême, avec des formes distinctes et des bords francs. Les épaules sont recouvertes de marbrures tandis que les pattes et la queue sont tachetées ou avec des rosettes. Le ventre est impérativement tacheté. Sur la tête, le maquillage typique des chats tabby est fortement marqué. Les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanc cassé chez les brown et les bleus, spotted tabby et ivoire à crème chez les sépia, mink et colourpoints.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum