Le stress chez le chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le stress chez le chat

Message  Bianca le Dim 24 Juin - 16:25

Certains chats sont d'un naturel anxieux
De nos jours, le stress est devenu un problème de la vie moderne reconnu chez l'homme. Chez le chat, des changements dans l'environnement, dans la routine quotidienne, des odeurs étranges, des bruits stridents, une litière souillée, l'absence de certains membres de la famille ou l'arrivée d'un enfant ou d'un nouvel animal sont autant de sources de stress.
Le stress correspond aux changements psychologiques et corporels survenant chez un animal face à une agression potentielle. Son cœur va battre plus vite, ses pupilles vont se dilater, son poil se hérisser. L'animal sera ainsi prêt à se battre ou à fuir.
Chez un chat sauvage, cette réaction peut lui sauver la vie. Chez un chat d'appartement, par contre, la fuite n'est pas toujours possible. Dans le cas de l'adoption d'un nouvel animal, par exemple, le chat ne pourra pas vraiment l'éviter, s'ils ne s'entendent pas au départ.
S'il ne peut éviter une source de stress, un chat va devenir anxieux, ce qui peut poser un certain nombre de problèmes de santé ou de comportement.

Manifestations du stress
Les chats expriment le stress différemment selon leur personnalité. Chez un chat extraverti, qui devient soudainement nerveux, on suppose assez facilement que quelque chose le stresse. Par contre on ne pense pas forcement à l'anxiété chez un chat timide qui reste immobile pendant de longs moments.
Les manifestations fréquentes du stress chez le chat sont : malpropreté, marquage urinaire, léchage excessif et automutilation, reste immobile ou caché, agression (contre l'homme ou d'autres animaux), miaulements plus fréquents, perte d'appétit ou au contraire augmentation d'appétit, état de vigilance permanent
Tous ces symptômes peuvent aussi apparaître en cas de maladie. Mieux vaut donc consulter un vétérinaire rapidement pour écarter un problème de santé.

Causes du stress
Elles sont nombreuses mais on peut noter l'anxiété liée à la cohabitation entre chat, au territoire restreint, à un changement de territoire, au mode de distribution alimentaire. Certains chats sont d'un naturel anxieux et le moindre changement d'habitude les perturbent.
A savoir : les chats aiment faire 15 à 20 petits repas par 24 heures. Leur donner seulement un ou deux repas est source de stress car ils ont peur de manquer. Ils mangent donc très vite leur ration et réclament de nouveau. Très souvent, les propriétaires croyant que leur chat a faim, donne de nouveau à manger. Le chat devient donc rapidement gros voire obèse. C'est pourquoi il est conseillé de fractionner au maximum la ration journalière de votre chat et de l'habituer (dès tout petit si possible) à gérer lui-même sa ration de croquettes dans la journée (et la nuit).

Maladies liées au stress
La vessie est l'organe cible du stress chez le chat. La malpropreté sera donc un des premiers symptômes de l'anxiété. Le stress participe ainsi au développement d'affections urinaires, comme la cystite interstitielle chronique.
Un stress chronique est aussi à l'origine d'une production élevée, continue de cortisol par l'organisme. Le cortisol entraîne entre autres une diminution des défenses immunitaires et rend donc l'organisme plus sensible aux maladies infectieuses.

Que faire ?
Si votre chat présente certains de ses symptômes, la première chose à faire est de consulter un vétérinaire pour s'assurer qu'il n'est pas malade. Si votre chat est en bonne santé, une origine comportementale sera fortement suspectée.
Avec l'aide de votre vétérinaire, assisté si nécessaire par un vétérinaire comportementaliste, vous pourrez rechercher les causes de l'anxiété de votre chat et mettre en place des mesures ou des traitements pour la diminuer.
Des produits comme le Zylkène (complément alimentaire contre l'anxiété) ou le Feliway (phéromone apaisante) peuvent être intéressants dans ce cadre.
Comme nous le disions précédemment, le stress peut être favorisé par le mode de distribution alimentaire. Comme les chats aiment manger peu 15 à 20 repas par 24 heures, nous conseillons de laisser la ration journalière de votre chat à sa disposition en permanence. Au départ, vous pouvez vous aider d'un distributeur automatique de croquettes ou encore du Pipolino qui doit être actionné par le chat.
Il existe par ailleurs des traitements médicamenteux, que votre vétérinaire pourra prescrire s'il juge que la situation le nécessite.
Des études récentes ont par ailleurs montré qu'en cas de cystite interstitielle chronique, des modifications de l'environnement pouvaient apporter une réelle amélioration, en diminuant la fréquence des récidives. Les conseils donnés étaient :
d'éviter de punir le chat,
de lui donner un aliment premium sous forme de pâtée,
d'augmenter sa consommation d'eau (fontaine à eau par exemple),
de changer la litière pour une litière agglomérante non parfumée,
de mettre à disposition des lieux où grimper et des lieux d'observation ou de repos en hauteur (arbre à chat…),
de mettre à disposition des griffoirs,
de laisser la télévision ou la radio allumée en l'absence des propriétaires,
de passer plus de temps à s'occuper de son chat et à jouer avec lui,
d'essayer de comprendre et de diminuer les conflits entre les chats si on en a plusieurs.

Ces changements doivent être faits l'un après l'autre, progressivement pour laisser le chat s'adapter. Ils participent au bien-être de nos félins de compagnie. Il serait donc intéressant de les mettre en place préventivement chez tout chat anxieux.
avatar
Bianca
Admin

Messages : 579
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 66
Localisation : Royan (Charentes-Maritimes)

http://club-animaux.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum